514 813-6287

info@jemesurpasse.ca

Bilan après 6 mois d’entrepreneuriat

Bilan après 6 mois d’entrepreneuriat

Publié le 24 novembre 2020

Au cours de la dernière année, j’ai fait plusieurs prises de conscience… En effet, comme vous le savez sans doute l’entrepreneuriat amène son lot de prises de conscience, d’apprentissages et de nouvelles habitudes à mettre en place.

Pour ma part, depuis le lancement de DL – Révision & Traduction en avril 2020, mon entreprise de services linguistiques, je suis passée par plusieurs phases de réflexion, de motivation, de gammes d’émotions.

 

Découverte du cycle d’Hudson

Un jour, alors que je vivais un peu de découragement et de remise en question, je suis tombée par hasard sur l’article de @bloculus dans lequel il décrivait le cycle d’Hudson. Je reprendrai ci-dessous son résumé pour illustrer mes propos :

« Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous vous lancez volontairement dans quelque chose de nouveau dans votre vie (que ça soit un projet professionnel, une relation amoureuse, un sport, ou toute autre activité…) :

  • Le démarrage est souvent très plaisant : tout y est nouveau, attirant, vous y êtes très motivé(e) et vous avancez avec plaisir…
  • … mais après un moment, cet enthousiasme se transforme et finit par faire place à des doutes, des difficultés qui viennent alors perturber votre énergie…
  • … énergie qui peut alors sombrer dans une véritable phase de désengagement où vous en “avez marre” et où plus rien ne vous attire…
  • … jusqu’à ce qu’un jour, un déclic se crée et occasionne chez vous un renouveau de motivation… »

J’ai alors réalisé à la fin de l’été que j’étais dans la phase de doute (la 2e phase), je remettais en cause toutes les actions que j’avais prises jusqu’alors car rien ne fonctionnait comme je le souhaitais, que j’avais du mal à décrocher de nouveaux mandats, etc. J’étais sur le point de tout abandonner…

Finalement, j’en ai discuté avec une de mes collègues coach, aussi en démarrage d’entreprise, et elle m’a dit : « quand tu te trouves à cette étape-là, soit tu mets de nouvelles choses en place pour revenir directement à la première phase du cycle, soit tu bascules dans la 3e et alors, ça te prendra plus de temps pour revivre à nouveau le début du cycle et la phase de motivation. »

Dès lors, j’ai fait le choix de changer mes stratégies de communication, de creuser et de cibler un peu plus mon public cible. En bref, je me suis remise en ACTION, j’ai semé de nouvelles graines et j’ai l’impression maintenant que ça porte tranquillement fruit.

 

L’entrepreneuriat pour devenir une meilleure coach, une meilleur maman, une meilleure épouse

Tout cela pour dire que l’entrepreneuriat m’aide à être plus patiente, plus persévérante au quotidien et à croire en moi, en mes services, leur raison d’être et en mon entreprise. Humainement, je crois que cette expérience m’amène exactement ce dont j’avais besoin pour évoluer et je suis fière et sereine pour le moment d’avoir choisi cette voie-là !

 

Et vous ? Que vous amène l’entrepreneuriat ? Quelles compétences l’entrepreneuriat vous pousse-t-il à développer ? Notez-le moi dans les commentaires.

Au plaisir de vous lire,